Le débarcadère de la Tortue déjà en piteux état, quelques semaines après son inauguration

Il n’a fallu que quelques semaines après une inauguration en grande pompe pour que le débarcadère construit à Cayonne, sur l’île de la Tortue montre des signes de défectuosité.
Ce travail bâclé et mal conçu, exécuté avec les fonds de l’Autorité Aéroportuaire nationale (APN), représente un réel danger pour les usagers, marins, passagers et débardeurs, ont témoigné des habitants de cette île mythique du nord’ouest qui se demandent comment des officiels de haut rang ont pu avoir l’indécence de venir inaugurer un ouvrage de ce genre.

En effet, le 22 avril dernier, une forte délégation composée du premier ministre Jack Guy Lafontant, de la ministre du tourisme Jessy Menos, du directeur de l’APN, des sénateurs Onondieu Louis et Kedlaire Augustin, du député Asthene Jean et d’autres grands commis de l’état se sont rendus à La Tortue à bord de trois hélicoptères et de plusieurs canots à moteurs pour une fastueuse cérémonie d’inauguration de ce que les Tortugais appellent désormais un « bout siman ».

Avant même l’achèvement des travaux, une partie de l’ouvrage s`était effondrée sous le choc répété des vagues de la mer. Mais les responsables du gouvernement, trop pressés de faire un coup de communication avec l’inauguration, n’avaient pas accordé trop d’importance à ces défaillances et ont donné l’ordre de continuer et d’accélérer la construction, sans même vérifier que la « firme » d’exécution n’avait pas installé des barres d’acier entre les blocs devant servir de piliers au débarcadère. Source:Rezonodwes.com

Facebook Comments
shares